Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 08:59
#Photo 1 :Hector

Comme je n'ai pas encore LA super(be) idée pour ma prochaine histoire et pour vous permettre de vous évader encore un peu, j'ai proposé un jeu sur la page facebook de Quatriemedecouverture

Vous postez une phot et juste une photo en commentaire et je m'occupe de vous créer une histoire à partir de là! En espérant que cela vos plaise!

Et c'est parti pour la première photo!

 

 

 

Comme tous les soirs, Hector profitait de l'instant, installé sur le toit d'un immeuble de bureaux, il scrutait l'horizon. D'ici deux-trois minutes, il devrait redescendre et s'activer, mais pour l'instant, il savourait. Les lumières de la ville donnaient une lueur orangée au ciel et se fondait au bleu de la nuit. Il était encore tôt, le soleil venait à peine de se coucher et les étoiles ne se montraient pas encore. Peut-être en verrait-il quelques-unes ce soir! Il avait fait tellement beau aujourd'hui. Malheureusement, et comme souvent ce moment d'accalmie avant la furie de la nuit était l'une des seules fois où il leverait la tête pour regarder le ciel, il le savait. Il avait trop de travail, définitivement trop de travail. Hector passa la main dans ses cheveux bruns, ses doigts descendirent sur son visage et s'attardèrent sur la cicatrice qui barrait sa joue. Les risques du métier, c'est ce qu'il se disait à chaque fois qu'il rentrait chez lui avec une nouvelle marque sur le corps. Heureusement, personne ne l'attendait à la maison et lui seul pouvait constater à quel point son corps était meurtri et abîmé. D'ailleurs comment aurait-il pu expliqué ses bleus, ses coups et toutes ses marques sans qu'on ne devienne suspicieux ou pire qu'on le prenne pour un fou. Mais il aimait ce qu'il faisait, il n'avait aucun remerciement, personne ne le voyait ou alors ceux qui le rencontraient, préféraient l'oublier, comme s'il s'agissait d'un rêve ou d'une vue de l'esprit mais c'était la voie qu'il avait choisi.

 

Hector se leva du parapet sur lequel il était assis et réajusta sa tenue. il sauta d'un pas lest sur le sol et prit son fidèle compagnon dans sa main. Il fallait qu'il se dépêche sinon il allait encore être en retard et sa tâche n'attendait pas, ses concitoyens comptaient sur lui. 

 

Armé de son aspirateur, Il avait tout le bâtiment à nettoyer dans la nuit. Pas moins de 250 bureaux à aspirer, deux fois plus de poubelles à vider, des tables et des chaises à épousseter. Et demain alors qu'il irait se coucher, deux ou trois bleus supplémentaires prouvant à quel point il était étourdi, de jeunes cadres dynamiques se rendraient à leur travail et ne verraient même pas que le ménage avait été fait.

 

FIN

Partager cet article

Repost 0
Publié par aulivia - dans Plaisir
commenter cet article

commentaires

Qui Donc?

  • : Quatrième de Couverture
  • Quatrième de Couverture
  • : Quand on me demande quelle est ma passion, généralement, je dis que je n'en ai pas... Mes étagères pleines de livres et mon ordinateur rempli d'histoires disent le contraire pourtant! J'adore lire, je dévore les livres, thriller, polar, chick-lit, roman à l'eau de rose, les BD, le journal de la ville et les règles du sudoku, rien ne m'échappe! L'écriture découle de cette passion, parce des histoires j'en lis pleins mais les écrire et les faire partager, c'est tout autant enrichissant, non?
  • Contact

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Aulivia1 sur Hellocoton
macaron-redactrices-vert-pomme-300px
Recommande par NM-1

Si Tu Ne Sais Pas Quoi Lire...

Propriété intellectuelle

Mes articles, mes textes ainsi qe leur mise en forme sont ma propriété exclusive!

Toute reproduction, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l'accord express de ma part. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.