Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 14:15

Journal de Bord : Lundi 6 Janvier 2014

Moi : 32 ans, des boites de chocolat et des kilos en trop

Pruneau : 32 mois, des cadeaux, des cadeaux et encore des cadeaux

Brioche : 1an, les cheveux dans les yeux et deux dents bien trop pointues

 

sapin-montagne-de-cadeaux.jpg

 

Noël… que dire…

Des anecdotes on en aura tous les ans, certaines seront plus mémorables que d’autres. D’ailleurs vous ne vous souviendrez pas de votre premier noël ensemble. Mais votre père et moi, on ne pourra jamais l’oublier. Promis je ne vais pas tomber dans le mélo, et verser ma petite larme ! Je ne suis pas comme ça (je suis pire).

De votre premier noël, on se souviendra surement de l’asymétrie du sapin, superbement décoré par vos soins. Les boules et les guirlandes seront restées à leurs places, une journée pas plus. Ensuite, on a pris l’initiative de tout remonter d’un cran, comme une danseuse de french-cancan et ses jupons. Le sapin avait les branches  basses à découvert, dénudées de toute décoration et d’aiguilles. Trop risqué (pour lui) ! Brioche, tu as trouvé le moyen avec tes petits doigts d’agripper une guirlande et de tirer de toutes tes forces dessus. Et de la force tu en as… adieu joli boa doré ! Pruneau quant à toi, tu as pris soin d’ôter toutes les attaches de boules pendant à ta hauteur. Je ne sais pas si tu les as mangé ou quoique ce soit d’autres mais impossible de remettre la main dessus. J’ai dû prendre des actions chez attache-boule…


Arrive le matin de Noël !

En parents parfaits que nous souhaitons et tentons d’être, on décide de filmer la découverte des cadeaux par nos chères têtes blondes. Caméra au poing, doigt sur le zoom pour être au plus près de ton visage Pruneau. J’attends nerveusement que ton père et toi descendiez les escaliers pour découvrir la montagne de paquets ! Tout le monde te regarde, enfin, ton père une de tes tatas et moi, (Brioche tu mâchouillais allègrement une boite de chocolat encore sous blister) et là, déception. Tu t’en tapes des cadeaux… Bien la peine d’user une VHS (nan je plaisante) de faire une vidéo pour ça. Tu préfères prendre ton petit-déjeuner. Du coup, nous qui attendions que tu lances les hostilités et que tu te jettes sur les paquets en hurlant de bonheur, pour pouvoir faire pareil. Rien… Bon comme on n’est pas supers patients, on te tend un paquet et te proposons de déchirer le papier. Mais là non plus, tu as décidé de nous mener la vie dure. Du haut de tes deux ans et demi, il faut que tu tentes de défaire l’emballage sans le déchirer. Non mais franchement qui fait ça encore de nos jours à part ton père ? Et puis tu as une demi-douzaine de paquet à ouvrir et à cette vitesse là on n’est pas prêt d’en finir ! Même Brioche a montré plus de motivation. C’est lorsque tu as découvert ce que cachait le premier paquet que tu as compris l’enjeu et là, Patatra enfin tympan percé pour Tata plutôt ! Ton hurlement de joie devant un camion en plastique était digne des remises des oscars ou des gagnants de Popstars ! Nous avons eu alors la chance de découvrir le véritable petit garçon qui se jette sur ses cadeaux et ceux des autres pour voir ce qu’il se cache à l‘intérieur.

Et comme le Père Noël est chouette, il est passé chez tout le monde ! Du coup, notre salon ressemble à l’arrière-boutique de jouet-r’us..

Vivement l’année prochaine, car Brioche était trop petite ce coup-ci mais je pense que dans un an, les cris de joie, nous allons pouvoir les multiplier par deux !

Repost 0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 21:14

Journal de bord: Samedi 30 Novembre 2013

 

calendrier-de-l-avent-en-bois-camion-du-pere-noel.jpg

 

 

Moi: 32 ans (et merde...)

Pruneau: 2ans, 2/3 et des clémentines

Brioche: 11mois et 9 kilos 400 de sourires

 

 

Quand je dis que vous attendez le père noël, ce n'est pas réellement ça...

Parce que pour l'instant, Brioche tu es trop petite pour savoir de qui on parle. Déjà que lorsque l'on parle de toi tu ne comprends pas .. Alors un vieux monsieur qui va venir par la cheminée (que nous aurons éteinte et récurée pour l'occasion), ça ne t'évoque pas grand chose, on est d'accord..

Pruneau par contre, tu es en âge de comprendre certaines choses:

 - Que les paquets emballés dans du joli papier cadeau au pied du sapin, ce sont des jouets sûrement pour toi et que la seule chose à faire est de déchirer au plus vite pour voir ce qu'il s'y cache.

 - Ensuite savoir que c'est le Père Noel qui t'a apporté tous ces jouets, tu t'en cognes comme de ton premier biberon. Tu es encore trop petit pour comprendre le "concept" mais déjà assez grand pour que l'on fasse attention à ce que l'on peut dire devant toi!Tu imprimes trop bien les conneries que l'on peut sortir... (l'un de tes premiers mots étant IKEA...)

Du coup, ici on est passé en mode Papa Noël: activé, et pour les conversations c'est assez drôle (tous les parents vont se reconnaitre...)

 - "Alors tu lui prend quoi pour Noël à Pruneau? demande n'importe qui.

 - "Ah! Ce que le père noël va lui apporter, tu veux dire...."

Tu passes à chaque fois pour une conne, parce que tu retournes les phrases dans des sens pas possibles pour que les boulettes de tes potes (et souvent les tiennes)  ne mettent pas l'enfant sur la voix du mensonge.

 

Ensuite, il y a les magasins et leurs rayons de jouets.

Ici, et jusqu'à nouvel ordre, vous êtes punis de course. Ce qui m'arrange bien parce que le ravitaillement hedbomadaire avec les deux energumènes, c'est pas facile facile...

Brioche t'essaye de t'échapper du siège du caddie ( faudrait leur dire de mettre une ceinture) et toi Pruneau, tu tentes de choper tout ce qui passe à ta portée...Alors, au milieu d'un rayon remplis de tracteurs, de voitures, d'avion et de lego, c'est juste mission impossible (et usante psychologiquement...) Pour moi, pour toi , pour nos tympans et pour le regard choqué des gens tout autour lorsque tu hurles et te roules par terre parce que je n'ai pas voulu te donner le jouet qui te faisait de l'oeil.

Et gueuler sur mon fils adoré dans un magasin, je n'aime pas... Du coup, pas de magasins avec les enfants et PAF! problème résolu...

 

 

 

En fait, ceux qui attendent le plus le 25 décembre... ce sont nous, vos parents...Les cadeaux sont déjà achetés, on tremble d'impatience parce que l'on sait qu'avec ces multiples (et bien trop nombreux) paquets, vous allez être fous de joie! Pruneau tu vas pousser des Wouaaaaahhh et des Haaaannn d'émerveillement et toi Brioche tu vas goûter tout ce que l'on va te donner!

chat-et-sapin-Noel.jpg

(Ce n'est pas l'un de nos chats! les nôtres paraissent bien plus débiles...)


Avec un peu de chance, vous allez trouver des idées sympas pour vous amuser avec le sapin de Noël les jours précedents l'évènement. Je parie pour un écrasé de Brioche par le sapin parce que tu auras voulu te mettre debout en tirant sur les branches. quant à toi Pruneau, tu vas tenter encore une fois de voir la résistance de ta petite soeur... Il y aura peut-être aussi un ou deux chats qui vont escalader le "Mont Norman" ou  contrer l'attaque des guirlandes tueuses (tuées). Les branches basses seront dépourvues de décoration car Pruneau tu vas toutes les décrocher et d'épines car Brioche tu vas vouloir toutes les manger...

 

On va s'amuser!!

Je serais presque pressée... On en reparle le 26, promis!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et n'oubliez pas de voter pour ma nouvelle au concours jedeviensecrivain.com

(Il suffit de vous inscrire et vous n'avez à voter qu'une seule fois!)

c'est rapide et sans bavure, promis!!

"À âmes égales"

Fin des votes le 2 décembre à 10H....

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 22:15

 

Journal de bord: Mardi 5 novembre 2013

 

Moi : 31ans et 95 centièmes (ça pue....le 32 dans pas longtemps...)

Pruneau: 2ans et demi , une banane et des boutons

Brioche: 10mois, une banane dans les cheveux et deux dents

 

Mes chéris,

 

Depuis quelques temps déjà, vous jouez ensemble. Enfin jouer, si on peut dire... ça se résume plutôt à:

 

- Pruneau, tu passes ton temps à pousser délicatement brutalement avec énergie ta petite soeur qui du coup passe une grande partie de son temps à faire le culbuto. Et pour l'instant, c'est soit le crâne, soit le visage qui embrasse le carrelage avec beaucoup de conviction. et toi Pruneau tu te marres ! Je suis sûre que tu la trouves "super con" ta soeur, elle est pas foutue capable de rester assise. Dès que tu joues à la bagarre, elle est par terre et elle pleure...Et moi j'arrive... et toi tu dois t'excuser..ou tu vas au coin... Et tu ne veux pas prêter tes jouets, ni les siens d'ailleurs. dès qu'elle a un truc dans les mains, tu viens le lui prendre très gentillement.. tu lui l'arraches des mains en fait !

 

Brioche, toi tu adooores les jouets de ton frère. Sucoter les voitures, mordiller les legos, crachouiller sur les cubes. Et surtout tu adores ton frère ! Chose que je ne comprends pas... Il passe son temps à te maltraiter, à te pousser... La semaine dernière il s'est assis sur ta tête ! Forcément, je n'étais pas d'accord (pas sympa la daronne) et toi quand je t'ai sauvé de ce derrière fraternel, au lieu de me regarder et de me remercier par un sourire, tu as fais ce que tu fais à chaque fois...

 

Le regard mort d'amour... Pour Pruneau !

 

Là, je crie à l'injustice ! Il te fait des misères et toi tu ne vois que par lui ! On m'avait prévenue mais je n'y croyais pas! Je dois me rendre à l'évidence... Les cadets aiment leurs ainés d'un amour inconditionnel... Et nous les parents...

 

ON PUE DU CUL...

 

 

Bon voilà ça c'est dit !

 

TOM-NANA-T2_ouvrage_large.jpg

 

Mais c'est extra de vous voir vous marrer quand l'un fait des bêtises, de voir vos regards déjà complices quand vous faites NON de la tête tous les deux en choeur. Et vous avez le même caractère... de Merde déterminé...

 

 

Sinon Pruneau tu as la varicelle, là ! Bon pour l'instant, tu n'as pas assez de boutons pour prendre des photos souvenirs. C'est même pas drôle ! Et comme tu ne veux pas partager, tu ne l'as pas refilé à ta soeur !

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 22:34

Journal de Bord: Jeudi 31 octobre 2013

 

Moi: 31ans et 90centième..

Pruneau: 31mois, de la pâte à modeler et du yaourt

Brioche: 10mois, des kikis dans les cheveux et de la purée de carottes

 

Mes chéris!

 

Aujourd'hui c'est halloween, mais vous êtes encore petits pour vous en rendre compte! l'année prochaine, peut-être que je vous déguiserai et que l'on ira chercher des bonbons chez les voisins. Bon il faudra que l'on déménage avant ça, parce que je ne pense pas que les vaches, les poules et les moutons, distribuent des bonbons et tremblent devant "des bonbons ou un sort!"

 

Bref, on verra l'année prochaine. En attendant, j'ai acheté des bonbons et dans notre campagne, personne n'est passé... Du coup, avec votre père, on va devoir se dévouer pour les manger... Vous êtes encpre trop petits (ce qui nous arrange bien pour le coup!) C'est dure la vie!!

 

Je voulais vous parler de la vie en communauté, ou... Comment vous arrivez à me faire passer pour une grosse menteuse! Vous êtes trop mignon...

 

Ange-ou-demon_visuel_diapo.jpg

 

Pruneau: pour l'instant tu ne parles pas beaucoup, ou alors dans une langue inconnue... Par contre, si à moi tu ne dis jamais merci, tu le dis à tout le monde même quand c'est toi qui prête un jouet ....

 

Tu n'es pas encore propre mais tu adores dire le mot CACA et montrer les toilettes quand il y a du monde, chose que tu ne fais jamais lorsqu'on est seuls...sachant que je soutiens que pour l'instant ça ne t'intéresse pas!

 

Tu es toujours le plus sage des enfants de la bande, tu ne cries pas et prête les jouets... Bizarre.. à la maison, les chats sont devenus sourds et ta soeur n'a le droit de voir la boite de légos qu'à travers tes cheveux...

 

Brioche: Tu ne veux jamais faire de sieste le matin, sauf quand je suis avec du monde et que je dis que tu ne dors pas le matin... évidemment...

 

Tu ne pleures jamais en présence d'inconnus par contre à la maison tu t'en donnes à coeur joie...

 

 

Mais parce qu'il y a un mais, vous êtes toujours de bonne humeur, vous souriez, riez, chantez! Vous faites des câlins et des bisous et lorsque l'on sort au restaurant ou en ville, vous êtes sages et adorables! Et quand vous jouez ensemble et que vous vous marrez tous les deux, je suis presque jalouse de votre complicité...

 

Mais quand même, je pourrais avoir les bons côtés quand on est que tous les trois... s'il vous plait???? Juste pour voir ce que cela fait...

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 20:10

Journal de bord: Lundi 21 Octobre 2013

 

Moi : 31ans et pas beaucoup d'heures de sommeil

Pruneau :  30mois, une narine bouchée, l'autre qui coule

Brioche : 9 mois et des rebiquettes... des cernes et une otite

 

 

Mes chieurs, pauvres enfants...

 

C'est avec grand plaisir, que vous ouvrez le bal des otites et des rhumes pour cette saison automne-hiver 2013.

 

Brioche, nez coulant, main sur l'oreille (otite inside, oh yeah) se trémousse dans son lit. Telle une night clubbeuse, elle bouge son corps au rythme des basses pleurs, les siens... Je décide d'aller danser avec elle. je la prends dans mes bras, nous échangeons un regard, elle jette sa tête en arrière et crie sa joie douleur. La nuit va être longue et nous allons vivre d'intenses (et longs) moments, elle, moi et son vomi...

 

A l'étage se déroule un autre spectacle. Pruneau a revêtu ses habits de lumière, sa morv e brille dans la nuit... Debout dans son lit, enroulé dans sa couverture, il scande mon nom avec ferveur "mamaaaannn". Il attend le show avec impatience, tel un fan en délire. J'arrive avec mes instruments (doliprane, serum phy et leurs potes) et commence le spectacle. Il se déhanche au rythme des pschit dans son nez. La tête à droite puis à gauche et vice versa. Il transpire, c'est l'éclate...

 

Mes enfants sont malades ... Oh yeah!

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 20:20

Journal de bord: Vendredi 11 Octobre 2013

 

Moi : 31ans, 11mois et 1 semaine ; pas encore 32 !!

Pruneau : 31mois, des gâteaux apéros et un thé glacé à la pêche

Brioche : 9mois et des barrettes... des légos et un morceau de pomme

 

Voilà voilà, votre premier resto, c’était un vendredi soir à 19h38. Bon normalement c’était pour 19H30, mais on était à la bourre comme d’habitude.  (Les parents qui réussissent à arriver pile à l’heure, se lèvent et surtout m’envoient un mail avec leurs trucs et astuces …

Nous n’étions pas dans n’importe quel restaurant, mais dans une pizzéria qui fait des pizzas (incroyable, non !) géantes et des triples burgers. Brioche malheureusement pour toi, tu es bien trop petite pour te rendre compte de ça, car tu ne manges pas encore de pizzas, ni burger, ni frites d’ailleurs. Pruneau, toi tu étais content parce que tes parents qui t’aiment, t’ont commandé un thé glacé à la pêche… Ouais c’est fête, on est des fous! Et toi, tu as mangé des frites et du steak haché avec du ketchup… un repas équilibré ! Pour nous aussi les adultes c’était équilibré… Une feuille de salade pour la digestion et on était content !

Je me souviens, qu’avant lorsque j’étais une jeune femme insouciante  et surtout sans enfant, et que j’allais au resto, j’appréhendais toujours de voir débarquer des familles avec poussettes, sacs à langer et bambins en bas âges qui vont avec. Ouais je sais, ce n’est pas sympa. Si en plus, ils se retrouvaient installés à la table dernière la mienne, je passais ma soirée à jeter des coups d’œil et à l’affut du moindre bruit, pleurs, cris, trucs de bébés qui pourraient m’horripiler. Et souvent c’étaient les parents essayant de contenir leurs enfants qui faisaient beaucoup de boucan.

Du coup, sortir avec vous mes petits chéris, ça me stresse à chaque fois. Et si vous pleurez, si vous criez, si vous ne voulez pas écouter ou faites des bêtises, quelle attitude avoir…

Je prévois donc un sac empli de bordel choses qui pourrait mettre utile pour prévoir, enrayer chaque situation. (Biberons, gâteaux, jouets, tenue de rechanges papier et crayon de couleur, petites voitures, hochet par milliers, …)

Mais franchement vendredi soir, vous avez été parfaits… Pas un pleur, pas un cri, Pruneau tu as fait le zouave allongé sur la moquette du resto parce que les spots te faisaient marrer. Tu as tenté de draguer une jeune femme assise à la table à côté mais son homme n’était pas réceptif. Brioche, tu as fait tomber ton hochet au moins 50 fois mais tu souriais à toute le monde.

Nous de notre côté, on a pris le temps de boire l’apéritif, de manger, de papoter, de rigoler, de prendre un dessert (oui oui, la glace ça fait digérer, et l’île flottante aussi !) et nous sommes repartis heureux de notre soirée, vous toujours aussi sages l’un dans la poussette, l’autre dans l’écharpe.

Vous étiez les seuls enfants dans le restaurant. Pourtant nous ne devions pas être les seuls parents. Je me pose la question, sommes-nous inconscient et/ou courageux au point de vous emmener avec nous ?

Et sinon on remet ça quand ?

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 05:30

 

Parce qu'à deux vous êtes plus forts...

Parce que réunis, vous êtes plus intelligents...

Parce qu'il y a des jours où vous êtes invivables et que vous savez si bien pleurer, crier, geindre en choeur...

Parce qu'en grandissant vous allez comprendre que je ne suis qu'un pauvre être fragile et que devant vos têtes de "chat potté" je ne peux que craquer...

 

Chat-potte-2.jpgchat potté

 

(Eh oui deux chats pottés...l'un à côté de l'autre...la même bouille au même moment... tu fais quoi, toi??? Tu craques on est d'accord!)

 

 

Brioche et Pruneau vous aurez ma peau!!

 

Pour toutes ses raisons, je ne puis que m'agenouiller et vous applaudir...

 

QUOIII... Mais non, vous rêvez!!

Je vais surtout vous en faire baver... Sur ce blog, je note vos vacheries, vos entoureloupes, les pires (et un peu les meilleures aussi) moments que vous me faites passer ... et quand arrivera l'adolescence... la vôtre (la mienne est loin loin...) je me vengerai...

Et ça sera terrible...(On je va(is) se poiler je vous le dis!)

 

Mes nuits pourries deviendront VOS matinées pourries! Car oui, vous tenterez ( je dis bien TEN-TE-REZ) de dormir jusqu'à 15h...Mais je serais là!

Vos premiers rendez-vous... Je serais là...

Vos premières cuites... Je ne serais pas là... mais le lendemain OUI!!! (et le doliprane et le maalox NON)

Vos premières hontes, ça sera moi!!!

 

On va s'amuser je vous le promets... Comme vous vous amusez aujourd'hui...

J'ai encore quelques années devant moi pour imaginer des plans diaboliques et votre grand-mère pourra me refiler certains des siens (ceux qu'elle a utilisés sur moi)...

 

Niak niak niak  niak niak niaaaaaaaakkkkkk   (rire diabolique)

 

bebe-diabolique-legos-noyan.jpg

 

 

 

(Pas envie de faire dans le trémolo... donc sachez que vos premiers chagrins d'amour, je serai là et à chaque fois que vous aurez besoin de moi que vous le disiez ou non, je pointerai ma tête de vieille toute ridée aussi! mais bon je m'égare...)

 


Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 12:49

coctkil.jpgJournal de bord: Semaine du 14 au 21 Septembre 2013 Partie 2

 

Moi : 31ans et des cernes d’un élégant noir profond

Pruneau : quasi 30mois, une pêche d’enfer, une poire et une banane

Brioche : 8mois et des couettes... une couche de piscine et un p’tit beurre

Mes amours…


Suite à cette première nuit de rapprochement, de partage et de pleurs (le sommeil n’était pas invité), j’ai pris ma bonne humeur à deux mains, à bras le corps, sous le coude, et j’ai décidé que nous passerions une bonne première journée de vacances tous les quatre…

 

 

Pour que ça se passe bien dans ces cas-là, il vaut mieux déléguer…Je suis trop forte pour ça !! Je suis une super maman qui n’a pas peur de confier ses enfants à d’autres (leur père) pour qu’ils s’en occupent (les trucs chiants… les bisous et les câlins c’est moi) J’ai donc réparti les tâches. Je prends ma douche puis mon petit- déjeuner et votre père vous donne vos bains et vous habille. (Ouais je sais c’est un peu égoïste, mais je vous rappelle que je n’ai dormi QUE 2heures, donc j’ai le droit)


On décide d’aller pour cette première journée à la piscine du camping, car il fait un temps splendide (pour la saison des moussons) et qu’elle est couverte et chauffée. (os k-way étaient assortis à nos tongs ça tombait bien.) Votre père vous a mis en tenue de combat (couches de piscine…) Pruneau, tu en as profité pour faire pipi sur la couette. Un pipi de joie sans doute, tu étais trop content d’aller couler nager et de mettre ton maillot de bain. Et toi Brioche tu as décidé pour fêter ça, de croquer mes tongs (Et une dose de microbes, une !)


piscine.jpg

 

 

Pour info, là vous profitez de la piscine, vous êtes des enfants. Yahoo c’est cool ! On fait des ploufs, on patauge… par contre nous parents, ce n’est pas le même délire. Fini les parties de jambes en l’air (pour faire l’équilibre), les longueurs pour s’échapper garder la forme, les courses d’apnée pour vous noyer et la glande sur le transat.

Avec deux enfants de moins de 3ans qui forcément ne savent pas nager mais qui par contre savent très bien couler et se mettre en danger, c’est un peu plus sportif. Votre père et moi avons passé notre temps à en avoir un de vous voir les deux dans les bras, à remonter la couche car trop grande, à faire des allers retours entre la pataugeoire et le grand bain pour vous réchauffer, à s’égosiller parce que tenter de rentrer seul dans l’eau est une expérience inoubliable (surtout pour nous), à toucher votre front voir s’il n’y a pas de signes d’hypothermie, à chanter des chansons « cons » et à tourner en rond pour vous amuser… bref que du bonheur comme disent certains.

Mais j’ai quand même adoré ! (car je sais que la piscine ça fatigue… et que le soir-même vous dormiriez bien…)

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 12:17

Journal de bord: Semaine du 14 au 21 Septembre 2013

 

Moi : 31ans et ne ride du lion (mais bien profonde...)

Pruneau : quasi 30mois, un seau, une pelle et des brassards

Brioche : 8mois et des couettes... du 4 pattes et un pain au lait

 

Aaaaaaahhhhh les vacances!

Pour l'instant, vous ne savez pas ce que c'est le terme de vacances. Vous y êtes toute l'année. Pas d'école, pas d'horaire à respecter. Du coup c'est open-connerie tous les jours! À la maison, dans le jardin, dans le parc, chez les autres...(mais toujours avec moi !)

Par contre, il va falloir que vous percutiez un truc, Ces vacances j'en AI BESOIN....(votre père aussi , mais moi plus!)

Oui j'assume, depuis 8mois et demi je partage mes journées entre vous deux et tous les trucs pas drôles de ma vie de femme au foyer, je demande un break, une pause, un passage de relais. Du coup, cette semaine de vacances je l'attend, comme un ingénieur son idée, un four sa pizza, un lion son antilope, votre père et la saison 4 de Walking dead...

Du coup, vendredi dernier, j'étais fin prête (enfin presque prête) pour le lendemain matin, direction la côte IBIZAAAAA vendéenne...J'avais préparé tous les sacs, les trucs et les machins qu'on emmène au cas où... et dont on ne se sert jamais... Les shorts, les maillots de bains, les tee-shirts, les pulls, les moon-boots et les k-way...

Bref j'étais READY (* prête >> je vous fais bosser votre anglais)...

C'était sans compter sur la pluie qui s'était gentiment mais lourdement invitée, la g*¤ce..

Du coup avec votre père, on était positive (trop) et on s'était dit, "pas grave, voyage pluvieux voyage heureux..."

Même pas vrai... au bout d'une heure et quart de route, j'avais faim, tu avais faim, nous avions faim, nous nous sommes donc arrêtés ce samedi vers 13H15 dans un fast food (pas celui-là, l'autre) pour manger et se relaxer... deuxième mauvaise idée...

Nan mais allo... un fast food... un samedi midi... C'est pire qu'une cours d'école... il y a pleins de mômes partout et des parents qui hurlent... C'est tout sauf reposant... Pruneau, tu n'as rien mangé, tu as juste passé ton temps dans la piscine à balles... à mon avis, tu as eu le temps de toutes les compter..Ton père et moi avons mangé sur le pouce (et l'index) en vérifiant que tu étais toujours dans l'aire de jeux et Brioche a attendu plus ou moins sagement l'heure de son repas ( en même temps que moi évidemment)

Après cette interlude non-reposante, nous sommes repartis direction le camping...

Parce que oui, on est des fous, on a pris une semaine en camping! Mais bon comme je ne suis pas suicidaire et que deux grossesses m'ont suffit, j'ai préféré prendre un Cottage (c'est juste un g=bungalow en plus cher...) pour avoir du chauffage en cas de grand froid, et un sol en lino beaucoup moins salissant que la terre battue... Le bungalow ferme à clef, le sol est plat, il y a du chauffage, j'ai donc diminué par 5 le risque de perte, de chute ou d'usure précoce d'enfants de moins de 3ans...

Après avoir vidé le coffre de tout notre bordel attirail, nous sommes partis en direction de la supérette pour nous approvisionner en denrées campingesques… Des petits pots pour Brioche (je suis en vacances, je ne cuisine pas) des saucisses et des chips pour Pruneau (je suis toujours en vacances et je ne cisine toujours pas), du saucisson, du fromage, du rosé, du coca, et de la glace pour les grands !! On va manger équilibré cette semaine c’est décidé !

La fin de journée c’est passé très bruyamment (25m² avec deux enfants légèrement énervés ça laisse des traces) et l'heure solennelle du coucher est arrviée, enfin a tenté d'arriver....Car là  ce fut le drame… Pruneau tu ne voulais pas dormir dans TA chambre ni même dans TON lit… Du coup, tu as transféré toutes tes affaires dans la nôtre… Pas grave, on a décidé de mettre Brioche dans le lit parapluie… et zou…au dodo!

Ah ! Vous y avez cru… si ça avait été si simple…


Voilà le résumé de cette première nuit…et qui m’a juste donné envie de rentrer chez moi…

Votre père seul sur les 2 matelas de 80cm formant un graaaand lit de 160…

Nous trois dans le lit conjugal (dont il ne porte plus que le nom…) Pruneau à  gauche qui chouine, Brioche à droite qui pleure et moi au milieu qui ne dort pas…

2H de sommeil plus tard mais une nuit complète de passée, je me suis dit « Youpi les vacances ont commencé ! »

Repost 0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:03

Journal de bord: Mardi 27 Août 2013

 

Moi : 31ans et 8 cheveux blancs (Ils se sont regroupés en mèche, ces cons...)

Pruneau : quasi 29mois, une tranche de rôti et un yaourt aux fruits

Brioche : 7mois et des frisettes... Purée de patates douces et compote pomme-pêche

 

Aujourd’hui votre mère a fait preuve d’abnégation (oui j’emploie des mots savants parfois ! je vous cultive mes chéris)… Elle vous a emmené au Parc.

Alors comment dire…

Le parc quand tu as entre 2 et 10ans, c’est juste l’éclate. Il y des jeux partout, des toboggans, en veux-tu en voilà, des balancelles, des échelles de cordes, des trucs qui font du bruit, des cailloux, de l’herbe, du sol que quand tu tombes tu te fais même pas mal… et des enfants…. Des enfants partout, par dizaine, des grappes… Des grands des petits, des filles des garçons, des qui crient, des qui rigolent ou qui pleurent, des silencieux tout en douceur, il n’y en a pas…

Du coup pour les parents, le parc c’est plutôt un terrain miné avec de l’angoisse, du sang, des cris, des larmes…

Déjà, il n’y a pas assez de bancs pour le nombre de parents présents, le concepteur a mis des jouets pour occuper plus de 100 enfants mais il a mis trois bancs… à moins d’arriver aux aurores, avec tes marmots encore en pyj’, tu peux toujours (crever la gueule ouverte) caresser l’espoir de poser ton royal popotin sur un banc. Du coup, tu vas t’asseoir dans l’herbe. Enfin l’herbe, je me comprends…parce qu’il y a déjà eu tellement de monde les jours, mois, années auparavant que l’herbe est plutôt perdue au milieu de la poussière et des graviers. Vous me direz, on s’en fiche au final de tout ça ! Ce qui nous intéresse quand on va dans un parc c’est que nos chères têtes blondes s’amusent (et rentrent super fatiguées comme ça on les couche tôt, très tôt et on voit enfin le début du film…).

De l’angoisse… Voui mon p’tit il y en a… Car ta mère va passer son temps à chercher où est son enfant, s’il va bien ; s’il descend le toboggan sur les fesses mais surtout pas la tête la première ; où il a mis sa casquette, ses chaussures, son short…  Et encore, moi je n’ai que Pruneau à surveiller, Brioche, elle n’avance pas très vite du coup, elle reste assise sur « l’herbe » et joue tranquillement. Alors j’imagine, les mères qui viennent avec leurs deux ou trous ou plus… Elles doivent passer leur temps à compter, à checker, à courir… c’est pas une vie ça ma pov’ dame !

Du sang… Nann ! On fait très attention et les jeux sont pensés pour être inoffensifs pour les enfants qui jouent dessus… Seul bémol, les enfants trouvent toujours des méthodes innovantes et pas du tout recommandées par les concepteurs pour utiliser les jeux en question…Il y a le toboggan qu’on remonte par la descente un classique. Les échelles que certains aiment descendre la tête la première, faire le cochon pendu sur les barrières de protection, et j’en passe. Mais toutes les mères prévoient les mouchoirs, lingettes, pansements et couvertures de survie pour parer à toutes éventualités.

Des cris… les miens… Pruneau ton goûter, ta casquette, tes chaussures… descend le toboggan dans le bon sens, ne remonte pas le toboggan par-là… Argh… je suis au bout du rouleau…

Des larmes… Les miennes ! Parce que bon, rester une heure le cul sur les cailloux… hein.. Pour Pruneau aussi : car quand vient le moment de partir, c’est toujours la crise de larmes, malheureux comme un caillou cet enfant. Personne ne l’aime…Il n’a fait que 32 glissades de toboggan.

Retour à la voiture, je respire, j’ai fait ma BA ! Vous êtes contents, je le suis aussi (on est enfin partis !!! youhou !)

 

Mais sinon c’était une chouette journée !

Repost 0

Qui Donc?

  • : Quatrième de Couverture
  • Quatrième de Couverture
  • : Quand on me demande quelle est ma passion, généralement, je dis que je n'en ai pas... Mes étagères pleines de livres et mon ordinateur rempli d'histoires disent le contraire pourtant! J'adore lire, je dévore les livres, thriller, polar, chick-lit, roman à l'eau de rose, les BD, le journal de la ville et les règles du sudoku, rien ne m'échappe! L'écriture découle de cette passion, parce des histoires j'en lis pleins mais les écrire et les faire partager, c'est tout autant enrichissant, non?
  • Contact

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Aulivia1 sur Hellocoton
macaron-redactrices-vert-pomme-300px
Recommande par NM-1

Si Tu Ne Sais Pas Quoi Lire...

Propriété intellectuelle

Mes articles, mes textes ainsi qe leur mise en forme sont ma propriété exclusive!

Toute reproduction, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l'accord express de ma part. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.