Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 21:34

   - J’ai quelque chose à te dire !

Driss et Julie s’étaient exprimés en même temps. Et cela n’augurait rien de bon. Cette phrase était dans le top 10 des phrases  annonçant une mauvaise nouvelle. Assis tous les deux sur le canapé, Julie avait replié ses genoux dans ses bras et s’était mise face à Driss afin de capter son regard. Le jeune homme était assis de biais un bras posé sur le dossier du canapé, il lui caressait l’épaule délicatement et regardait Julie avec appréhension.

   - Aaah ! lui dit-il mal à l’aise. Je n’ai jamais aimé cette phrase et l’entendre dans ta bouche, j’avoue que ça me fait un peu peur mais j’ai besoin de te parler que quelque chose d’important et je sais que ce n’est pas très galant mais j’aimerais commencer.

   - Si tu veux, répondit Julie presque soulagée de remettre son annonce à plus tard.

En même temps, elle souhaitait savoir ce qu’il avait à lui dire de si important, il avait été distant depuis deux jours et Julie se demandait s’il ne soupçonnait pas quelque chose concernant son état.

   - Voilà ! Driss était stressé, il tapait du pied. Je voulais attendre demain pour t’en parler mais je préfère te le dire maintenant. J’ai du mal à garder une telle nouvelle pour moi et je n’ai pas envie de te cacher quoique ce soit. Bon je me lance… dit-il tentant de désamorcer la situation. Demain matin, je dois aller sur Paris pour rencontrer le rédacteur en chef du journal de M6 A priori il pourrait me proposer un poste de présentateur pour le journal de midi.

Julie sourit. Elle n’en revenait pas ! Driss allait présenter le journal sur une chaîne nationale ! C’était la suite logique, l’aboutissement de son travail, elle ne pouvait qu’être ravie pour lui.

   - Présentateur du journal ! Mais c’est super ! dit-elle en lui autant dans les bras.

Julie le serra dans ses bras. Elle voulait le meilleur pour lui, du coup son annonce à elle pourrait attendre. Elle ne voulait pas gâcher la fête.

   - C’est vrai ! Tu es contente pour moi ? Lui répondit Driss. Ce n’est qu’un entretien, il n’y a rien de fait, par contre. Je n’ai pas envie de m’emballer…

   - Mais attends, c’est super ! Le coupa Julie.

Elle tentait de faire oublier que quelques minutes auparavant elle avait, elle aussi une annonce à faire.

   - Je sais, répondit Driss. C’est vraiment une chance pour moi.

Il saisit Julie par la taille et l’embrassa langoureusement. Lorsque leurs lèvres se décollèrent, il souriait, heureux.

   - Et toi, tu n’avais pas quelque chose à me dire ?

Zut, il n’avait pas oublié. Il fallait qu’elle trouve une parade. Julie ne voulait surtout pas lui annoncer cela maintenant. Autant attendre demain soir lorsque son entretien serait passé et qu’elle saurait à quoi s’en tenir..

   - Non rien d’important, ne t’inquiète pas, lui dit-elle en secouant la main. Et tu prends le train demain matin à quelle heure ? Je pourrais peut-être t’accompagner, dit-elle pour changer de conversation.

   - Oh oui avec plaisir, tu vas m’empêcher de stresser jusqu’au départ et ça ne me fera pas de mal ! Je dois être à la gare pour 9H15 mais je rentrerai dans l’après-midi, je dois enregistrer le journal du soir au boulot.

   - Je peux te préparer un encas si tu veux pour le voyage, je sais que ce n’est pas loin mais il ne faut pas que tu partes le ventre vide, dit Julie.

Elle se leva du canapé et colla un baiser sur le front du jeune homme. Elle lui passa la main dans les cheveux, tout sourire et s’éloigna en direction de la cuisine. Demain ! Elle attendrait demain soir pour lui annoncer sa grossesse. De toute façon, si Driss avait le poste, il partirait sur Paris. Et elle ne se voyait pas gérer une relation à distance ainsi qu’un bébé. La jeune femme ouvrit la porte du frigo à la recherche du dîner. Ses pensées tournaient dans tous les sens. Elle ne s’attendait pas à ce revirement de situation. Elle aurait aimé oublier son état ne serait-ce qu’un instant. Elle avait surtout besoin de se vider la tête mais c’était impossible. Mille questions s’entrechoquaient et ses sentiments prenaient le contrôle. D’instinct, elle posa la main sur son ventre. Elle était enceinte, le test sanguin effectué au labo l’avait confirmé et son médecin traitant qui lui avait proposé de la suivre, lui avait demandé de réaliser une échographie, pour savoir à quel stade en était sa grossesse. Elle avait rendez-vous le mardi suivant, et elle ne savait pas si Driss serait à côté à ce moment-là. Peut-être qu’il s’agissait de ses derniers jours en compagnie du jeune homme, lui partant pour une nouvelle vie palpitante sur la capitale et elle en proie au doute.

Julie sentit une larme rouler sur sa joue. Elle n’avait pas envie de pleurer mais tout s’enchainait trop vite. Ils se découvraient à peine, et voilà que Driss lui annonçait un départ possible loin d’elle. Quelle serait sa réaction lorsqu’il apprendra qu’elle est enceinte. Elle respira un grand coup, essuya la goutte posée sur sa joue et chassa ses idées maussades. Il fallait qu’elle profite de ses moments de bonheur avec lui, après tout, il s’agissait sans doute des derniers. Julie prit une grappe de tomates dans le bac à légumes et se dirigea vers son plan de travail. Préparer le dîner et ne penser à rien d’autres ! Driss apparut dans l’encadrement de la porte, le sourire aux lèvres, il paraissait tellement heureux et elle ne voulait surtout pas que cela change. Elle irait à l’échographie toute seule et mettrait un terme à cette grossesse. Sa décision était prise. Driss s’approcha doucement et passa une main autour de sa taille. Il enfouit son nez dans ses cheveux et l’embrassa dans le cou.

   - J’ai oublié de te dire, si toutefois j’avais ce poste sur Paris, est ce que tu voudrais venir avec moi ? lui demanda-t-il la tête posée sur son épaule.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Donc?

  • : Quatrième de Couverture
  • Quatrième de Couverture
  • : Quand on me demande quelle est ma passion, généralement, je dis que je n'en ai pas... Mes étagères pleines de livres et mon ordinateur rempli d'histoires disent le contraire pourtant! J'adore lire, je dévore les livres, thriller, polar, chick-lit, roman à l'eau de rose, les BD, le journal de la ville et les règles du sudoku, rien ne m'échappe! L'écriture découle de cette passion, parce des histoires j'en lis pleins mais les écrire et les faire partager, c'est tout autant enrichissant, non?
  • Contact

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Aulivia1 sur Hellocoton
macaron-redactrices-vert-pomme-300px
Recommande par NM-1

Si Tu Ne Sais Pas Quoi Lire...

Propriété intellectuelle

Mes articles, mes textes ainsi qe leur mise en forme sont ma propriété exclusive!

Toute reproduction, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l'accord express de ma part. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.