Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 21:04

Julie stoppa son geste et posa le couteau sur la table. Elle se retourna pour faire face à Driss. Elle avait cru mal entendre, il lui avait proposé de venir avec lui sur paris ?

   - Attends, tu peux répéter s’il te plait ? dit-elle d’une petite voix.

Driss baissa les yeux l’air penaud. Il faisait son timide ou alors il regrettait déjà sa proposition !

    - Julie, je sais qu’on ne se connait pas depuis longtemps mais arrête-moi si je me trompe, on est bien ensemble, on a des sentiments l’un pour l’autre.

Driss laissa sa phrase en suspens dans l’attente d’une réponse  mais Julie garda le silence. Il reprit son monologue.

   - J’ai des sentiments pour toi et je crois bien que c’est la première fois que j’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté pour que cette histoire marche. Il inspira un grand coup. Si j’ai le poste, si je pars vivre sur Paris, l’un de nous finira par se lasser d’une relation à distance. Je n’ai pas envie de me lasser de toi et encore moins que tu te lasses de moi.

 

Le jeune homme releva la tête et fixa Julie. Ils étaient là dans sa petite cuisine, en face l’un de l’autre, cherchant quelque chose à dire en signe de réponse pour Julie et sous forme de plaisanterie pour détendre l’atmosphère de la part de Driss. Julie était au pied du mur, elle aussi avait des sentiments pour lui, elle voulait également poursuivre cette relation avec le jeune homme, mais il y avait juste un problème, elle devait lui dire la vérité quoiqu’il en coûte. Julie se rapprocha et se dressa sur la pointe des pieds. Elle l’embrassa langoureusement en guise de réponse. Elle ne savait pas quoi faire ou quoi dire. Elle lui devait la vérité mais la lui dire maintenant serait sans doute compromettre son rendez-vous du lendemain matin. La jeune femme lui annoncerait lorsqu’il reviendrait de son entretien. Ce soir, elle allait tenter d’oublier ce point de détail.

 

   - Moi aussi j’ai des sentiments pour toi et j’ai envie de savoir où cela va nous mener, lui dit-elle en l’enserrant à la taille et posant la tête sur son torse. Elle prit une grande inspiration. Cela fait si peu de temps que nous sommes ensemble et en même temps, j’ai l’impression de te connaître depuis toujours.

 

Driss posa un baiser sur son crâne et respira ses cheveux. Il avait sans doute compris que Julie lui déclarait ses sentiments à sa façon. Ils restèrent ainsi quelques instants, comme si les dernières phrases avaient besoin d’être digérées. Ils étaient bien là tous les deux, Julie n’avait pas envie que cela change.

 

Lorsqu’ils s’écartèrent de quelques centimètres, Driss avait retrouvé sa bonne humeur et il ne semblait plus stressé ou pensif. Julie se devait de faire comme si de rien n’était et garder sa bonne humeur pour qu’ils passent une soirée agréable. Le jeune homme e dirigea vers le frigo, il l’ouvrit et prit une bouteille de vin blanc. Comme chez lui, il prit deux verres dans le meuble au-dessus de l’évier et commença à le remplir. Julie était gênée à nouveau, elle ne devait pas boire d’alcool pour le bébé mais quelle excuse pouvait-elle donner pour ne pas boire de vin.

   - Attends je vais prendre un verre de jus de fruits avant le verre de vin, toutes ces émotions, ça m’a donné soif, dit-elle tout en continuant de couper ses tomates.

   - Pas de soucis, ma puce, je m’en occupe ! répondit Driss sans se poser plus de questions.

 

La soirée passa très tranquillement, ils mangèrent tout discutant principalement de l’entretien de Driss prévu le lendemain matin. Julie prit son temps pour boire son verre de jus d’orange et Driss ne releva même pas qu’elle n’avait pas pris de vin. Ils se rendirent ensuite tous les deux dans l’appartement du jeune homme afin de choisir une tenue plus formelle. Julie était assise sur le lit de Driss tandis que celui-ci lui présentait costumes, chemises et cravates. Au bout d’une bonne heure, ils avaient trouvé un ensemble qui convenait parfaitement. Driss avait déposé le tout sur un cintre. Il vint ensuite s’allonger à côté de Julie.

 

Appuyé sur son coude, il se pencha vers elle pour l’embrasser. Au bout de quelques secondes, la passion prit le dessus. Les mains du jeune homme se firent plus pressantes, le corps de Julie frissonnait de plaisir. Elle s’accrocha à son cou et tous ses doutes s’effacèrent sous les caresses de son amant. Julie ne voulait pas penser à ce qu’il se passerait le lendemain lorsqu’elle lui annoncerait sa grossesse, elle voulait juste savourer l’instant. Elle ferma les yeux et se concentra sur le moment présent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Donc?

  • : Quatrième de Couverture
  • Quatrième de Couverture
  • : Quand on me demande quelle est ma passion, généralement, je dis que je n'en ai pas... Mes étagères pleines de livres et mon ordinateur rempli d'histoires disent le contraire pourtant! J'adore lire, je dévore les livres, thriller, polar, chick-lit, roman à l'eau de rose, les BD, le journal de la ville et les règles du sudoku, rien ne m'échappe! L'écriture découle de cette passion, parce des histoires j'en lis pleins mais les écrire et les faire partager, c'est tout autant enrichissant, non?
  • Contact

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Aulivia1 sur Hellocoton
macaron-redactrices-vert-pomme-300px
Recommande par NM-1

Si Tu Ne Sais Pas Quoi Lire...

Propriété intellectuelle

Mes articles, mes textes ainsi qe leur mise en forme sont ma propriété exclusive!

Toute reproduction, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l'accord express de ma part. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.